Vol 176 pour Ariane….

Jeudi soir à Carapa : « A tous, de DDO……Arrêt du décompte final » 

Et oui, la fusée prévue pour ce soir ne sera pas lancée. Un rouge météo : Trop de vent et des débrits qui risquent de tomber sur Kourou si jamais Ariane explose en vol.

Vendredi soir, même heure, même endroit : 

La pluie continue de nous tremper. Voilà 24h que ça dure. Contrairement à hier, tous les voyants sont au vert. Il faut vite se faire une raison : Ariane partira et on ne pourra profiter que du bruit des boosters vu la couche de nuage, comme en décembre finalement. Dommage pour notre dernier lancement…

Pourtant, depuis le point d’observation du CSG, le lanceur est visible aux jumelles. Ici, un écran géant et des commentaires radio permettent de savoir tout ce qui se passe en direct-live. Là, on est plonger dans l’ambiance de la salle Jupiter, centre de lancement. 1/4h avant le tir, la pluie s’arrête et quelques étoiles sont même visibles. Incroyable, on a trop de chance : les parapluies sont donc fermés. 

« A tous, de DDO… Attention pour le décompte final : 10-9-8-7-6-5-4-3-2-1-Top…. Allumage Vulcain…. Allumage des EAP et décollage…. »

Profiter du compte à rebours permet d’être près au moment du décollage. Il n’y a pas d’effet de surprise au moment du décollage, comme les 3 précédentes fois. J’ai pu observer la mise à feu aux jumelles, mais je n’ai pas tenu 2 sec’ tant le flash est aveuglant. On y voit comme en plein jour, c’est complètement irréel !

capture5.jpg

Le lanceur prend de l’altitude, poussé par une flamme gigantesque (+ de 300m de long, paraît-il). Les nuages semblent se déchirer devant Ariane. Une vingtaine de seconde après le lancement, le grondement des boosters arrive sur nous. Toujours la même puissance, le même claquement qui fait vibrer tout Kourou, la même force. Encore une fois, incroyable !! Impossible de se lasser de pareil spectacle. Après 2 minutes, les EAP se détachent et pour la première fois, l’étage principal, poussé par Vulcain, reste visible encore un moment, tel une étoile brillante qui avance et qui finie tout de même par disparaître. 

Heureux comme des gosses, on reste sur place pour suivre toute la fin de la mission. Plus de 20 minutes plus tard, les 2 satellites de ce soir sont largués l’un après l’autre. Ils sont déjà à plus de 1000km d’altitude, quelque part au dessus de l’océan Indien.

 

123456...14



Célia et Solenn en Chine ! |
voyageUsa2007 |
Appartements en Andalousie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'€spAnA en zOOm
| LE VOYAGE D'ULUWATU...
| Eish!